Je ne l'avais pas vu venir ...

December 23, 2017

Terra, enfin un coin sympa...

 

Je venais de me taper Virgil, puis Stanton pour le boulot et cela n'avait pas été de tout repos.

Du coup, quand Davina Kriel m'a contacté pour me proposer un verre, je suis presque monter dans mon 600i en courant. 

Plus sérieusement, on pouvait se passer de moi quelques jours. Au besoin, je restais joignable.

 

Lorsque j'ai rencontré Davina dans le système Virgil, elle était habillé en salopette et avait du cambouis sur le visage. Malgré cela, il n'y avait aucun doute, cette jeune femme est une vrai beauté.

 

Avec les événements, nous n'avions pas réellement eu l'occasion de discuter et pour être honnête, je ne pensais  pas la revoir. J'avais l'esprit tellement occupé que je n'y avais même pas songé.

 

J'ai donc été agréablement surpris par sa proposition et en même temps un petit tour sur Terra allait me faire du bien.

 

Je suis arrivé en avance, comme à mon habitude. En temps normal dans un endroit comme celui-ci, j'aurais pris un verre d'un excellent whisky. Mais je me disais qu'il valait peut être mieux éviter d'avoir l'haleine puant le whisky avant le début d'un rencard.

Comme j'étais installé à une table au lieu d'être sur un tabouret de bar, un serveur vint me demander ce que j'aimerais consommer. Pas d'alcool, mais qu'allais je prendre ... 

 C'est à ce moment d'hésitation que la demoiselle fit son entrée. Je pense que mon coeur s'est arrêté de battre un instant et je pense que je n'ai pas dû être le seul dans ce cas. Quelle femme sublime et quelle métamorphose par rapport à la fille à l'air boudeur, que j'avais rencontrée dans Virgil. J'étais sous le charme. 

 

Le serveur compris qu'il repasserait plus tard et elle s'avança vers moi en souriant. Elle semblait un peu nerveuse. Quant à moi, je commençais à ressentir un stress que je n'avais plus connu depuis bien longtemps.

 

Dans mon ancienne vie, il m'était compliqué de maintenir une relation stable, je n'avais connu cela qu'une seule fois et j'étais bien plus jeune. Depuis j'étais seul et je n'avais plus envisagé la chose, jusqu’ à cet instant précis. Je m'emballais sans aucun doute et je me perdais dans mes pensées, submergé par ce torrent d'émotions que je ne m'attendais pas à ressentir.

 

Elle me laissa errer dans mes songes pendant quelques minutes avant de me faire remarquer sa présence.

Je repris mes esprits, mais qu'est ce que je devais avoir l'air bête dans cette situation. Cela la fit sourire. J'en ai profité pour la complimenter sur sa beauté, sans arrière pensée, juste une vérité qu'il fallait énoncer sans plus attendre.

Nous avons commencé à discuter simplement et le stress s'en est allé tout naturellement.

Je me sentais bien en sa présence, en paix et je pense que c'était réciproque.

 

Jetant de temps un temps un oeil à sa mobiglass, je commençais à me demander si elle ne faisait pas semblant d’apprécier ma compagnie. Mon interrogation pris fin au moment ou Toshiro vint s'asseoir à la table et que Davina se leva de sa chaise. Mais avant que je n'en tire une conclusion, elle s'approcha de moi, me fit un baisé sur la joue et me murmura à l'oreille "j'ai apprécié chaque instant. J'espère vous revoir rapidement ".

Elle quitta ensuite les lieux et Toshiro commanda un bonne bouteille de Whisky ...

 

- C'est le piège le plus agréable que l'on m'ait tendu.

 

- Davina ? Oui, elle est charmante. Désolé d'avoir écourté votre entrevue, je n'étais pas certain de venir et quand elle m'a dit qu'elle t'avait contacté, j'en ai profité.

 

- L'idée de ce rendez vous n'est donc pas de toi ?

 

- Absolument pas, mais cela permettait de t'approcher sans avoir à te contacter directement.

 

- J'en déduit que tu as toujours des ennuis.

 

- A vrai dire, cela va se regler. Encore quelques "bricoles" et je n'aurai plus rien à craindre. C'est la raison pour laquelle je me pointe ici. Ca fait un bien fou de pouvoir revenir dans des lieux comme celui-ci sans risque.

 

- Je veux bien te croire. Que puise je pour toi ?

 

- Rien, c'est plutôt à moi de te poser cette question. Nous n'avons pas eu le temps d'aborder le sujet lors de ta visite.

 

- Tu veux la version longue bien emballée, ou je peux y aller franco avec la version courte.

 

- La version courte m'ira très bien.

 

- Parfait. Je te cherchais parce que je suis en quête d'information concernant ma dernière mission, enfin je veux dire celle de mon "ancien moi". Tout le groupe y est passé, ça puait l'embuscade.

 

- Je sais. Mais je n'ai pas d'info à te donner.

 

- Tu pourrais en obtenir ?

 

- Possible; probable. Je peux me renseigner. En finalité, tu cherches quoi ? La vengeance ?

 

- Alan Rogers était comme un père pour moi. Toutes ses opérations étaient bien gérées. Au fil des ans, on a eu des pertes occasionnelles, mais rien dans ce genre là. C'était un piège. Je veux savoir qui en est l'auteur et pourquoi il nous l'a tendu. Alan semblait préoccupé durant les quelques semaines qui ont précédé sa mort. Ilne m'a rien dit, mais il y a sûrement un lien.

 

- Je vais voir ce que je peux faire. J'ai pas mal de contacts, je vais me renseigner.

 

- Merci ! 

 

- Je t'en dois une pour Virgil.

 

- C'est vrai ... Tu vas faire quoi une fois tes "bricoles" dégagées du paysage ?

 

- Aucune idée. Je n'y ai pas encore songé. Peut être monter une boite comme toi, devenir un citoyen respectable, ne plus faire de vague, ou très peu.

 

- Un boulot à temps partiel ça t'intéresse ?

 

- Ca dépend, il consisterait en quoi ce job ?

 

- J'ai besoin de quelqu'un pour me remplacer à l'occasion dans le cadre opérationnel et, ou, administratif. De plus tes relations et ton savoir faire auprès des tevarin et des xi'an seraient un avantage non négligeable pour mon organisation.

 

- Je me suis rencardé sur ta petite entreprise. Une bonne initiative. Tu rends honneur à ton mentor, il serait fier.

 

- Nous sommes fait du même bois et je sais que même si tu as eu l'habitude d'évoluer en marge, tu respectes les mêmes valeurs.

 

- Laisse moi une semaine, j'ai besoin d'y réfléchir et je dois régler quelques détails. Je te rejoindrai dans le système Stanton et on en reparlera.

 

- On fait comme ça.

 

Toshiro bu son verre cul sec et parti sans avoir prononcé un autre mot. Il est comme ça.

 

J'ai fini mon verre à mon aise avant de me lever pour retourner au vaisseau. Je n'allais pas me balader avec cette bouteille whisky dans son sac en papier, ça faisait un peu cliché. 

 

A bord de mon 600i, je me suis installé confortablement, j'ai repris contact avec Davina pour lui proposer d'aller manger un morceau, afin de reprendre notre conversation là où nous l'avions laissée.

Quand je lui ai proposé une date, elle m'a répondu "pourquoi attendre". Nous avons passé toute la nuit ensemble, à discuter tout simplement et cette nuit n'était sans doute que la première d'une longue série.

 

 

 

 

 

 

  

 

Please reload

Posts Récents

5/11/2018

5/11/2018

Please reload

star citizen
MadeByTheCommunity_Black.png

Star Citizen

FRANCE

DvMXOrZ.png
Discord-LogoWordmark-Color-800x272.png
Star map - Star citizen
00:00 / 00:00

© 2946 Rangers.created