Le système Osiris

May 23, 2018

 

 

AVERTISSEMENT AUX VOYAGEURS

Le simple fait de pouvoir le faire ne veut pas dire que vous devriez.

Bien que la surveillance de l'UEE soit relâchée, rendant l'entrée dans Osiris relativement facile, cela signifie aussi que vous ne pourrez pas compter sur les protections normales de l'Empire. Faites attention.

 

 

Points de saut:

Goss (Grand)

Baker (Grand)

Indra (Grand)

 

Taille: 4 UA

Criminalité : Moyenne

Marché noir : Formes de vie

 

 

Présentation du système

Osiris est une naine rouge jaune qui se situe à l’extrémité basse de la séquence principale, et autour de laquelle gravitent quelques planètes ainsi qu’une dense ceinture d’astéroïdes. A la fin des années 2700, lorsqu’elle a été découverte, Osiris n’avait pas grand-chose pour attirer l’attention. En raison de son système planétaire pauvre ainsi que son champ d’astéroïdes, qui est plutôt considéré comme un danger pour la navigation que comme un site minier potentiellement exploitable, il a d’abord semblé qu’Osiris ne se définisse que par sa proximité avec des voies de saut très fréquentées ainsi que comme un emplacement idéal à l’installation d’une station-service. En fin de compte, une étude précise du système a pris bien plus de temps que prévu, puisque l’UEE s’est soudain retrouvé au beau milieu d’une révolution.

Alors que les équipes scientifiques faisaient route vers le système d’Osiris dans le but de démarrer leurs investigations, les images du Massacre de Garron II ont été rendues publiques, ce qui a déclenché le tollé et les manifestations publics que l’on sait. Le régime de Messer, déjà sous une pression extrême, découvrit que chaque émeute qu’ils réprimaient en encourageait et en inspirait d’autres.

Une fois que les choses se sont calmées et que le gouvernement a enfin repris l’étude de ce système, qu’il avait un peu oublié dans l’agitation, les résultats sur l’intérieur de la planète se révélèrent fascinants. En-dessous de la couche nuageuse se trouvait une biosphère extrêmement active qui pouvait accueillir la vie Humaine, tout en abritant une diversité extraordinaire d’espèces qui ne ressemblent en rien à ce que l’on trouve dans la galaxie connue.

 

Le système d’Osiris est devenu le premier système sur 47 déclaré comme un système en développement protégé par l’Acte pour l’Equité des Chances. Proclamé comme tel, suite à la découverte, sur Osiris I (que l’on connaît maintenant sous le nom d’Etos) d’une espèce équivalente aux primates supérieurs.

 

Le système est devenu une grande cause, célèbre parmi les environnementalistes ainsi que parmi les expansionnistes. Avec un monde aux conditions semblables à la Terre, qui ne nécessiterait que peu de terraformation pour supporter la vie humaine, Osiris est devenu le point de départ du débat sur l’éthique de l’expansion. Bien que l’idée de terraformer des mondes habités dans le but d’installer des Humains était considérée comme immorale dans ce climat politique, les détracteurs remettaient en cause la légitimité de l’établissement du premier contact et du potentiel développement, pour peu que les espèces indigènes soient dotées de conscience.

 

Alors que sa mise en avant médiatique et l’enthousiasme qui en a résulté à l’époque attira suffisamment d’attention vers le système et sa planète intérieure pour repousser les habituels contrebandiers, pirates et pire encore, sa splendeur d’alors s’est depuis ternie. Hantée par le spectre de coupes budgétaires, l’armée a assoupli la protection du Système d’Osiris, ce qui signifie que l’armée de l’UEE ne fait que peu d’efforts pour patrouiller dans le système en dehors des exercices occasionnels de la flotte. (Au moment de mettre sous presse, le transit le plus récent de l’armée à Osiris a eu lieu il y a quelques 27 mois, ce qui signifie que la contrebande d’espèces biologiques et l’utilisation du système pour toute autre fin illicite a globalement continué avec autant d’intensité).

 

 

Osiris I (Etos Nom non-officiel)

 

Affiliation : En Développement - Protégé par la Fair Chance Act

Localisation : Système Osiris

Type : Planète Tellurique

Satellite : Observatoire Kobolo

Habitable : Oui

Cycle orbital : 345 JTS

 

Demandez à un Citoyen de vous décrire la légendaire biosphère d’Osiris I et vous entendrez  la description d’improbables forêts tropicales grouillant de toutes les formes de vie imaginables. La réalité ne s’en rapproche en rien. Etos se trouve à l’extrémité de la ceinture verte d’Osiris, coté soleil. La vie s’y est adaptée de manière radicalement différente que sur Terre. La première chose qu’il faut comprendre, c’est que la vie sur Etos ne se développe pas au grand jour. Il n’y a aucune forêt pleine de vie, s’étirant vers le ciel, ni aucune steppe polaire sauvage et indomptée. Tandis que l’atmosphère peut abriter la vie Humaine, la plupart de l’évolution s’est déroulée sous terre, en raison de sa proximité avec l’étoile. Elle n’était pas détectable par les scans des études préliminaires.

 

Sous terre, le monde est bien plus intéressant. Etos est doté d’un vaste système souterrain, profond de plusieurs miles, qui creuse son chemin dans le manteau de la planète. Diverses formes de vie y ont pris place, allant des langoustes à un ensemble d’espèces divergentes qui pourraient, au mieux, être décrit comme des disques prismatiques (le nom informel, « le pancake tremblant », est resté). Le Singe de Phare est l’un des facteurs justifiant la protection d’Etos.

Ces dernières années, Etos est devenu le refuge de contrebandiers toujours plus impudents ainsi que d’études illégales pour le compte d’entreprises. Cela va des pirates qui tailladent et brûlent tout, à la recherche de leur propre crâne de Singe de Phare pour servir de mug (ce qui est considéré comme très symbolique pour ceux qui bafouent la loi) aux mégacorporations qui exploitent la biomasse souterraine par kilomètre cube, à la recherche de tout sortes de choses, des remèdes à tous les maux, aux produits médicinaux réellement efficaces, en passant par les armes biologiques. Il n’existe aucune zone d’atterrissage pour que ces visiteurs illégaux se posent, mais il faut reconnaître que ce genre d’emplacements sont rarement difficiles à localiser pour ceux qui traverse la ceinture d’astéroïdes et qui traînent autour de la planète. Il n’y a que peu de grandes « ouvertures » vers le réseau de souterrains de la planète. Et ceux qui cherchent à y faire du commerce ont tendance à bien marquer celles qu’ils ont utilisées.

 

 

 

L'observatoire Kobolo

 

L'observatoire Kobolo, chargé du contrôle et de la protection d'Osiris I de toute intervention, est cohabité de chercheurs et de militaires.

 

 

La Ceinture d’Astéroïdes

La ceinture d'Astéroïdes d'Osiris est l'une des plus denses de toutes celles découvertes jusqu'ici et les géologues stellaires pensent que c'est une vraie représentation d'une planète en développement. La majorité est d'accord avec le fait que dans plusieurs milliards d'années, suffisamment de matériaux se seront condensés pour que la ceinture d'astéroïdes serve de base à la création d'un nouveau monde. Il y a peu d'intérêt ici pour les mineurs ou autres visiteurs; les métaux rares et précieux sont présents en quantité infime, du coup, perdre son temps à effectuer des opérations minières mobiles est intenable.

 

 

Osiris II

 

Osiris II est une géante gazeuse qui fut l’origine de la prospection du système: un large monde jovien regorgeant d’hydrogène pur et naturel. Osiris II est la parfaite escale pour quiconque souhaite faire le plein de ses moteurs de saut ou de ses propulseurs. Alors qu’elle était sous la protection de l’Acte pour l’Equité des Chances, Osiris II a rapidement été exclue par voie de législation, et rendue disponible, sous licence, pour les sociétés de ravitaillement direct ainsi que pour les groupes de raffinerie. En raison de la position des points de saut dans le système (tous ceux qui ont été découverts se trouvent à l’extérieur de la ceinture d’astéroïdes), Osiris II peut réapprovisionner les vaisseaux de passage sans, en pratique, avoir d’impact sur les formes de vies d’Etos.

 

 

Station de ravitaillement

Bien que les perspectives commerciales dans la proche région stellaire aient diminué depuis la découverte initiale d'Osiris, il reste encore, à ce jour, une station de ravitaillement Active située à un point Lagrange d'Osiris II. La marque propriétaire de la station change si régulièrement qu'aucun logo n'y est inscrit; Ce qui fut autrefois une des stations principales de Cry-Astro saute aujourd'hui de label inconnu à un nouveau label inconnu chaque mois.

 

 

Citations
" Le grand secret c'est qu'il y a plein d'Humains qui vivent sur Etos.

Enfin, ils n'y vivent pas, disons plutôt qu'ils y sont implantés..."
- Loto Gaven, homme de main du syndicat reconnu.

 

"Osiris nous a offert une opportunité unique avec tous ces odieux arguments au sujet de la colonisation et de la cohabitation, toutes les pièces étaient rassemblées pour nous faire vaciller dans nos résolutions, mais nous ne l'avons pas fait. L'Humanité a choisi ce qui était juste."

- Imperator Erin Toi, Extrait de ses mémoires "sur le chemin"

 

 

CleanShot

Je ne sais pas si vous êtes au courant du buzz, mais les prospecteurs ont trouvé un gros dépôt de Rhenium sur Osiris II. Maintenant toutes les planètes du système Osiris sont classées "planète en développement" Mais depuis que de la vie a été découverte sur Osiris V, il est possible que le Sénat lance des appels d'offres pour les droits d'exploitation minière. La motion devrait être présentée quand les sénateurs reviendront de leurs vacances, alors gardez un oeil sur les nouvelles pour savoir quelle corporation va mettre la main sur cette mine de crédits. Une chose est sure, ouvrir Osiris aux affaires va booster l'économie d'un coin de l'UEE qui en avait bien besoin.

 

 

Please reload

Posts Récents

5/11/2018

5/11/2018

Please reload

star citizen
MadeByTheCommunity_Black.png

Star Citizen

FRANCE

DvMXOrZ.png
Discord-LogoWordmark-Color-800x272.png
Star map - Star citizen
00:00 / 00:00

© 2946 Rangers.created